Mashrou3i

News

Success story: Marwen a trouvé une nouvelle façon de rafraîchir les tunisiens grâce à ses jus naturels et sans conservateurs

juin 1, 2018

A 29 ans Marwen Béjaoui, est gérant de FRAICHI, une unité industrielle spécialisée dans la conservation et la transformation des fruits et légumes, créant 8 emplois permanents dont quatre saisonniers dans la région de Béja.

Diplômé en agro-alimentaire et avec un master en substances naturelles, Marwen avait toutes les qualifications nécessaires pour lancer un nouveau concept de jus frais dans sa région, FRAICHI.

« L’histoire de FRAICHI commence en 2013 avec deux de mes amis, Ahmed et Chahinaze. A l’époque nous avions tous les trois une situation professionnelle stable. J’étais moi-même commercial et chef de dépôt dans une entreprise de commercialisation de produits alimentaires. »

Dans un contexte global et régional où la qualité et les bienfaits naturels prime sur le choix des produits industriels, Marwen et ces deux amis choisissent de lancer une marque de jus frais à Béja.

En Janvier 2013, Marwen et ses deux associés trouvent l’appui nécessaire auprès du Centre d’affaires pour réaliser leur étude de faisabilité. La chance leur sourit et ils sont retenus en tant que co-créateurs dans le programme pilote de l’Entreprise sociale et solidaire lancé par le Ministère de l’Emploi qui leur accorde un crédit sans intérêts de 150’000 DT.

« C’est à ce stade que j’ai été pris en charge par l’expert régional du Projet Mashrou3i, organisé par l’ONUDI et financé par USAID, la Coopération Italienne et HP Foundation. Le programme m’a offert tout l’appui nécessaire pour un bon démarrage, en me faisant bénéficier entre autres d’un séminaire de formation sur les techniques environnementales et énergétiques, ainsi que d’un workshop de formation sur les techniques de ventes et de marketing. A travers Mashrou3i, j’ai également eu l’opportunité de présenter ma marque et sa gamme de produits sur la radio régionale Med FM, en étant au préalable préparé par un expert de l’ONUDI en termes de communication orale et présentation. »

Grâce aux conseils de l’expert ONUDI, la marque FRAICHI, qui était destinée au départ au marché de la grande distribution, s’est finalement d’abord dirigée vers une pénétration du marché local à travers la déclinaison de ses produits tels que les jus frais et le mariage fruits légumes, en coupes ou en barquettes.

« Grâce à l’appui du Projet Mashrou3i, nous travaillons aujourd’hui à l’enregistrement de la marque et à la certification du produit. Notre marque n’a qu’un an et jouit pourtant déjà d’une notoriété auprès des hôtels et salons de thé de la région que nous avons su fidéliser grâce à la qualité de nos produits. »

« L’Avenir est bien tracé pour FRAICHI… Nous souhaitons ouvrir un point de vente à Béja spécifique pour les salades et jus de fruits, tester les nouveaux produits et peu à peu commercialiser dans toute la région Nord-Ouest. »